Chapelle de Vassivière

Position : 45° 29 44" N 2° 50 55" E

 

Thèmes : Eglises | Puy-de-Dôme --- Pages de l'article: 1 2 3 4 5 6 7

 

Le sanctuaire de Vassivière est un lieu de pellerinage très suivi. Chaque année, la vierge noire Notre-Dame de Vassivière est portée en procession le 2 juillet à la chapelle du sanctuaire de Vassivière, à 7 km de Besse. Elle y passe tout l’été avant d’être redescendu dans la vallée lors d’une fête appelée la « Dévalade » le 1er dimanche de septembre après la Saint-Mathieu.

Présentation

63BesseVassiviere02

Situation géographique

Perdue sur le plateau de Sancy au pied du puy du Paillaret, à 7 kilomètres de la commune de Besse, cette chapelle apparait au milieu d’un paysage sauvage. Elle est visible depuis la station de ski de Super Besse.

Histoire

L’histoire de la chapelle est relativement incertaine. Le lieu de Vassivière est relativement mystérieux et on y associe souvent la signification de « vas y voir » ou « vas y paître » et une origine celtique. Certaines histoires parlent d’un temple dédié à la déesse des fontaines et des rivières. Mais le lieu abrite surtout une source Sainte, la chapelloune.

Les premiers écrits parlant de la chapelle de Vassivière remonte au XIVe siècle. En 1321, Bernard VII de la tour fait don d’une partie des pierres de la chapelle au chapitre cathédrale, afin de reconstruire l’église de Condat en Feniers dans le Cantal. Elle est détruite en 1373 par les anglais lors de la guerre de Cent Ans. Plusieurs habitations furent construites sur ses ruines et toutes leurs habitants qui avaient installé leur demeure au-dessus du sanctuaire furent excommuniées. L’évêque Jean Melo lèvera l’excommunication en 1374. Cette chapelle tombera dans l’oubli et on y laissa simplement une statuette de la vierge que les voyageurs saluaient au passage.

Mais en 1547, un fait modifiera à jamais la vie du site. Pierre GEF, un marchant de Besse, qui se rendait à la Tour d’Auvergne refusa de saluer la vierge. Dénigrant le culte local, il devint subitement aveugle. Après s’être repenti, il retrouva la vue et on décida de redescendre la vierge noire à l’église de Saint André à Besse. L’histoire dit que le lendemain elle était remontée toute seule dans la montage. Ce miracle se reproduit à trois reprises.

On décida alors de reconstruire la chapelle, avec l’autorisation de Catherine Médicis, alors seigneur des lieux. En 1549, les prêtes filleuls de Besse firent une quête en vue d’y élever un nouvel édifice. La construction débuta en 1550 et fut achevée le 6 juin 1555.

Depuis cette époque, on y instaura un pèlerinage qui permet de monter la vierge le 2 juillet et la redescendre lors d’une cérémonie festive (la dévalade) le dernier Dimanche de Septembre après la Saint Mathieu.

Pendant la révolution, la chapelle est transformée en grange puis est vendue en bien national. En 1804, Mlle Admirat rachète la chapelle et en fait don à la paroisse de Besse. En 1809, Napoléon signera la réouverture du culte dans la chapelle.

Description et Photographies

On peut se rendre à la chapelle de plusieurs façon. La première en empruntant un circuit de randonnée depuis Super Besse au terme d’un chemin de 1,5km. Il est également possible de faire de même depuis un parking situé au début du chemin de croix. Enfin, en s’y rendant directement par la route.

Sur place on retrouve une église, une petite auberge, l’auberge des pelerins, et une petite chapelle en contrebas ou se trouve une source aux nombreuses vertus. A proximité, on retrouve  un chemin de croix fait de croix en fer forgé.

63BesseVassiviere0363BesseVassiviere02OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pages: 1 2 3 4 5 6 7


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : Une réponse

  1. […] En haut vous pouvez admirer le large panorama notamment sur la station de Super Besse et le Lac des Hermines. Au loin, il est possible de voir la Chapelle de Vassivière. […]

pagerank