Architecture > Châteaux et Palais > Château de Francs (Château de La Motte de Bègles)

Château de Francs (Château de La Motte de Bègles)

Sujets de l'article :

Château de La Motte de Bègles, situé sur les bords de la Garonne, est au XIIe siècle une forteresse construite sur une motte féodale relativement importante. Il sera rebaptisé au XIVe siècle Château de Francs. D’après la légende locale, le 9 avril 1565, le roi CHarles IX et Marie de Médicis y dineront. Ce fait n’est pas totalement attesté.

Description

33CHateauDeFrancs01

Avec ses fortifications, ses fossés, mais aussi des jardins et viviers, le Château de Francs disposait aussi d’un moulin sur l’Estey. La demeure actuelle a été largement remaniée et dispose toujours d’un vaste Parc, mais réduit au fil des siècles.

Au XVIIe siècle, le château a fière allure avec ses tours et de hautes toitures. Il dispose d’un kiosque avec un équipement confortable, fauteuils, divans et bustes de marbres. On y entrait par douze portes vitrées, une curiosité architecturale qui lui doit le surnom des «  Douze-Portes ».

Son domaine est traversé par l’Estey de Francs, bras de l’Eau Bourde, petite rivière qui prend sa source à 22km de là à Cestas.

Le château est aujourd’hui coincé entre une urbanisation galopante sur la commune de Bègles, la Garonne et la Rocade bordelaise. Entièrement privé, ce château se visite à de rares occasions (Journées du Patrimoine).

Histoire

L’actuel domaine de Franc accueille à partir de 1156 un château, dit de la Motte de Bègles. Le domaine est à cette époque plus vaste qu’aujourd’hui puisqu’il s’étant plus loin que l’actuelle Mairie de Bègles.

Sous domination anglaise, la Seigneurie de Bègles est confiée par Richard Cœur de Lion, roi d’Angleterre et duc d’Aquitaine à Pierre de Bègles, Chevalier Chitry (1198). Mais peu de temps après la mort de Richard (1199), Hélies de Béguey complote auprès de Jean Sans-terre pour récupérer la Seigneurie, qu’il obtient.

Revenu sous domination du roi de France, la Seigneurie de Bègles est annexée à Bordeaux par Philippe Le Bel (1295). La Famille des Béguey est succédée  par les Caupène. En 1359, Jeanne de Mayensan est veuve d’Arnaud de Caupène, le dernier de la lignée. Elle se remarie avec le chevalier Bertrand de Ségur, seigneur de Parrempuy en 1364. Ce dernier devient Seigneur de Bègles par la même occasion. Il s’y installe et le rebaptise Château de Francs. Dans les décades qui suivent, ses héritiers fortifient l’édifice.

L’évènement le plus marquant du Château, qui a été épargné par les attaques de la Guerre de Cent Ans, a lieu le 9 avril 1565. Alors que Le roi Charles IX et Marie de Médicis sont en vue de Bordeaux, ils font une halte au château de « Touartz » (Thouars) à Talence. Un repas leur est offert par les Ségur dans leur Château de Francs. Ce séjour aura pour souvenir le nom donné à la porte qui donnait accès au moulin, « Pichadey de la Reyne », qui rappellerai que Jeanne d’Albret y aurait assouvi un besoin pressant.

Un autre hôte de marque passera au Château de Francs,  Jean-Louis Nogaret, duc d’Epernon (1554-1661). Il y fit souper et y dormit une nuit.  Venu de Cadillac en bateau, il avait été accueilli par Madame de Ségur.

Pendant les guerres de la Fronde (1643-1653), le château de Francs fut réquisitionné. Nicolas-Alexandre, Marquis de Ségur, fils d’Alexandre de Ségur de Francs (1697-1755) obtient de Louis XIV le titre officiel de Seigneur de Bègles en 1705. Propriétaire de domaines viticoles prestigieux, comme Château Latour, Château Lafite, Château Mouton, Château Pontet-Canet et Château Calon-Ségur mais aussi le Domaine de Marbuzet, il introduira  grâce au cardinal de Richelieu, ses vins à la cour de Louis XV. Le roi Soleil lui affublera  le surnom de « Prince des vignes ».

Après la Révolution, le château est laissé à l’abandon et reste pendant vingt ans sous séquestre. Il faut attendre 1844 et l’acquisition du domaine par Charles Balaresque pour que le château soit restauré et retrouve son éclat. De vastes travaux seront menés notamment en 1884 par ses héritiers. Le  château est agrémenté par de nouveaux  parterres et de pièces d’eau.

33ChateauDeFrancs02Château de Francs sur le cadastre de 1812

 

Jusqu’à 1906 et la destruction du vignoble français par le phylloxéra, le Château de Franc est un domaine prestigieux des Graves. Les vignes arrachées ne seront jamais replantées.

En juin 1969, la tour principale du château de Francs est touchée par la foudre, provoquant un spectaculaire incendie.

Le château de Francs a été classé à l’Inventaire des monuments historiques en 1965. Après les restaurations menées avec les Bâtiments de France par Maurice Bastard, le château de Francs est inscrit à l’inventaire des monuments historiques et l’environnement du site classé (27 janvier 1975).

Le pavillon des « douze portes » sera détruit en 1973 par les travaux de construction de la rocade et le domaine coupé en deux en 1975 avec la construction de la bretelle d’accès de Bègles vers la rocade. Elle induira la construction de gravières aménagées d’un côté en une zone de loisir (Bègles plage) et de l’autre côté en un lotissement résidentiel (1980). Le domaine sera encore amputé en 2002 par la construction d’un jardin d’enfant et en 2013 par la construction d’une piste cyclable qui repousse la limite du domaine de quelques mètres.

Le château de Francs appartient toujours à la famille Bastard de Crisnay, descendante de Charles Balaresque.

 

Bibliographie :

Fiche de la Dreal Aquitaine : http://www.donnees.aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/DOCUMENTS/SPREB/NATURE_PAYSAGE_BIODIVERSITE/SITES_IC/ATLAS/FICHE-GIRONDE-66.pdf

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

2 commentaires sur “Château de Francs (Château de La Motte de Bègles)

    Château Marbuzet : C'est En France

    (29 Nov ’15 - 1 h 33 min)

    […] également propriétaire de Château Lafite et de Château Latour. Il est aussi propriétaire du Château de Francs à […]

    Val de l’Eau Bourde : C'est En France

    (2 Déc ’15 - 10 h 59 min)

    […] sur la commune de Bègles et un à Bordeaux. L’estey de Franc, se déverse à proximité du Château de Francs, ancienne forteresse médiévale de Bègles. Celui de Lugan/Tartifume serpente dans un périmètre […]

Commentaires fermés.