Tour de Crest (Château de Crest)

Position : 44° 43 49" N 5° 1 26" E

 

Thèmes : Drôme | Tour

 

La Tour de Crest est un donjon imposant qui est visible à plusieurs kilomètres à la ronde. Il s’agit, avec ses 52m de haut, d’un des plus hauts donjons d’Europe.

présentation

GPS : POI Rhône-Alpes44°43’49.1″N 5°01’25.4″E

Forteresse puissante au XIVe siècle, le Château de Crest terminera son histoire de triste mémoire comme la « Bastille du Sud » après avoir été transformé en prison.

26TourDeCrest01

historique

La château de Crest est attesté en 1120 par  une lettre du pape Calixte II. Un bourg médiéval se développe au pied de la tour. C’est durant cette même époque que se développe au pied de la tour un bourg médiéval qui prend le nom du château.

Au bénéfice d’un mariage, la seigneurie et son château deviennent une possession de la famille de Guillaume de Poitiers. La rivalité entre deux familles se développe mais verra la famille des Poitiers y triompher.

Le seigneur du lieu, Adhémar de Poitiers, soutient le comte de Toulouse, Raimond VII, lors de la croisade contre les Albigeois. En 1217, Simon de Montfort, chef des croisés, après avoir fait tomber Beaucaire  met le siège devant la forteresse de Crest. Il doit rapidement lever le siège après que Raimond VII ait repris Toulouse en son absence. Crest aura été le point le plus à l’est du combat contre les Cathares.

En 1394, le château de Crest possède déjà une grande tour carrée en pierre de taille.

En 1419, elle devient propriété des Rois de France qui sera administrée par différentes familles  dont les Grimaldi, princes de Monaco. Mais la forteresse par son importance est un risque inutile pour le royaume.  Louis XIII demande son démantèlement en 1633. La Tour actuelle subsistera presque par miracle.

Une partie de la tour, les galeries défensives, est aménagée en prison. Elle revient un lieu de répression contre les protestants de la Drôme. Y sont aussi enfermés des détenus politiques et de droit commun. La Tour est souvent surnommée au XVIIIe siècle la « Bastille du Sud ».

Les derniers prisonniers seront des opposants au coup d’État de Napoléon III (1851).

La Tour de Crest a été classé monument historique le 6 juin 1877.

La bâtiment appartient depuis 1988 à la ville de Crest.

architecture

La tour de Crest est une partie du Château de Crest dont il reste aujourd’hui la base des remparts et les glacis. La tour occupait la partie nord-est de la forteresse. Avec ses 52m de hauteur, 32 de longueur et 20 mètres de largeur, elle dispose de mensuration impressionnantes. Si l’arsenal défensif typique du moyen âge est bien là (herses, meurtrières, …), le donjon comprend 15 salles une grande partie étant utilisée par les appartements des seigneurs de Crest.

La tour est d’un plan  quadrangulaire et comprend  quatre étages. La tour d’origine était recouverte d’une simple terrasse qui correspond à l’actuelle salle supérieure. Ultérieurement, pour améliorer l’étanchéité, la terrasse fut recouverte d’une toiture à deux pentes inversées. Cette architecture permettait de récupérer les eaux de pluie dans la citerne par un conduit vertical

Sur la tour principale est flanquée une seconde plus haute d’un plan irrégulier plus proche du triangle.

Autres informations

Visite

La Mairie de Crest propose des visites guidées d’1h30. Des descentes en rappel de la Tour sont également proposées avec des moniteur diplomés. Cette activité est accessible à tous à partir de 6/7 ans pendant les mois de juillet à août.

Site de la Mairie de Crest : http://www.mairie-crest.fr/-La-Tour-.html


Approfondir le sujet

Les commentaires ne peuvent plus être ajoutés.

pagerank