Architecture > Chemin de Fer > Tunnel de Saint-Rimay (Wolfsschlucht III / ravin du loup 3)

Tunnel de Saint-Rimay (Wolfsschlucht III / ravin du loup 3)

Sujets de l'article : Seconde Guerre Mondiale

Le tunnel de Saint-Rimay est un ouvrage ferroviaire qui est construit sur une longueur de 509m. Il est situé sur La ligne de Pont-de-Braye à Blois qui sera inaugurée le 20 novembre 1881 par la Compagnie des chemins de fer de l’État.

Ce tunnel permettra le maintien d’un service réguliers de passagers traversant le département de Loir-et-Cher et ceci jusqu’à la seconde guerre mondiale. Il est aujourd’hui en partie désaffecté mais encore utilisé pour le transport de fret et un train touristique.

Ce tunnel est surtout connu pour la place qu’il prit pendant le second conflit mondial. Lors des entrevues entre Adolf Hitler et Pierre Laval ayant eu lieu le 22 et le 24 octobre 1940, le train blindé d’Hitler fut stationné en gare de Montoire-sur-le-Loir à proximité du tunnel (5km). Afin de protéger le train des attaques aériennes, le tunnel avait été choisi comme lieu de refuge.

Contrairement à certaines allégations, les entretiens entre les deux hommes n’eurent pas lieu dans le tunnel.

Plus tard, il fut choisi pour être l’un des quartiers généraux d’Adolf Hitler, le second en France.

Wolfsschlucht III (ravin du loup 3)

Si le site de Marginal dans l’Aisne a bel et bien reçu Hitler, ici les installations ne seront jamais abouties et le W3 jamais opérationnel. Entre la fin 1942 et le début de 1943, l’organisation Todt entreprend la fortification du tunnel. Deux portes blindées, encore en place, y sont installées de part et d’autre. A l’entrée du Tunnel, on construit des bunkers défensifs devant l’entrée Nord et on installe sur les hauteurs de batteries de Flak. Plusieurs autres bunkers prennent place sur le site. On retrouve notamment une usine électrique et un central téléphonique encore visibles.


Le site recevra pendant une période limitée une petite garnison ainsi d’un train « bureau » doté de moyens de transmission. Mais le quartier général ne passera jamais l’étape de projet.

Le tunnel aujourd’hui

Le tunnel est accessible à vos risques et péril, la ligne ayant encore un trafic quotidien. Il présente encore ses portes blindées et quelques aménagements extérieur facilement identifiables.

Bibliographie

Inventaire des Tunnels de France, Fiche tunnel de Saint-Rimay. http://www.tunnels-ferroviaires.org/tu41/41228.1.pdf

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin