Château des Rudel

Position : 45° 7 49" N -0° 39 57" W

 

Tags :

Thèmes : Châteaux | Fortifications | Gironde

 

Construit à l’emplacement actuel de la Citadelle de Blaye, le château des Rudel est un castrum de forme triangulaire datant du XIIe siècle puis remanié au XIIIe siècle. Il est désormais fondu dans la citadelle et ne subsite que sous la forme de vestiges.

A voir à proximité : Citadelle de Blaye, Fort Paté, Bac de Lamarque

Présentation

Ce château préfigure ce que Vauban ira chercher à cet endroit pour ériger la Citadelle de Blaye. Le Fort est élevé sur un éperon rocheux stratégique permettant de surveiller la ville fortifiée de Blaye et d’avoir une vue sur le trafic naval sur le fleuve.

Château des Rudel

histoire et architecture

Histoire

La présence d’un fortifications est attesté depuis l’antiquité. Plus tard le poète local Ausone mentionne la présence d’un ensemble fortifié (IVe siècle).

Caribert II, roi d’Aquitaine, fait élever au (VIIe siècle) entre 629 et 632 une forteresse plus ambitieuse. Elle tient jusqu’en 994, année où elle est conquise par les Rudel, comptes d’Angoulême.

Les Rudel, dont le célèbre troubadour Jaufré Rudel (1113-1162), administrent le château jusqu’à la mort de Geoffroy II (1245). Des seigneurs anglo-gascons prendront la suite jusqu’à l’intégration de l’Aquitaine au Royaume de France.

Les armées calvinistes font le siège du château qui sera consolidé au XVIIe siècle sous le règne de Louis XIII. Le château en lui même vit ses dernières année puisqu’il est intégrée à partir de 1685 à la Citadelle de Blaye. Il sera cependant conservé en partie pour servir de logis des gouverneurs militaires de la Citadelle.

Devenu un bâtiment annexe et d’une utilité non avérée, les autorités de la ville décident de détruire deux tiers des murs sous la pression des anglais venant faire le siège de Blaye (1814). Depuis, le château ne cessera de tomber en ruine.

Il faut attendre la seconde partie du XXe siècle pour voir menées des actions de préservation. Plusieurs pièces dont une porte en bois de chêne ornée des armes de France (XVIIe siècle). En 1959, les fouilles mettront au jour des vestiges de la Chapelle Saint-Nicolas.

Le conseil général de la Gironde dégage une dotation pour sécuriser et stabiliser les ruines, qui seront classée monument historique, composante à part entière de la Citadelle de Blaye.

Architecture

Du château initial, il ne reste qu’un périmètre relativement limité. Outre une grande partie des murs détruits au XIXe siècle, on peut noter également la Chapelle Saint-Nicolas aujourd’hui disparue.


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : 3 réponses

  1. [...] le Verrou de Bordeaux, composé de la Citadelle de Blaye sur la rive droite (construit autour du Château des Rudel), du Fort Paté sur l’île Paté et du Fort Médoc sur la rive gauche de [...]

  2. [...] inclut toutefois plusieurs éléments de fortification d’origine médiévale à savoir le Château des Rudel datant du XIIe siècle, la Tour de l’Equilette XVe siècle et la porte de Liverneuf XIIIe [...]

  3. [...] une Batterie, le Fort Médoc (à Cussac Fort Médoc). Sur la rive gauche, il reconvertit le site du Château des Rudel et fait déplacer une partie de la ville de Blaye pour y construire une vaste Citadelle, la [...]

pagerank