Architecture > Monuments religieux > Cimetière > Cimetière Américain de Colleville-sur-Mer (Omaha Beach)

Cimetière Américain de Colleville-sur-Mer (Omaha Beach)

Le cimetière américain de Colleville sur Mer est situé au sommet de la falaise qui domine la plage d’Omaha Beach, haut lieu du démarquement en Normandie du 6 juin 1944. Ce lieu de mémoire et de recueillement ne laissera personne indifférent tant il marque l’horreur de la seconde guerre mondiale. Il abrite les sépultures de 9 387 soldats dont 4 femmes et 307 inconnus.

Description

14OmahaBeach01

Centre du mémorial

Le cimetière américain de d’Omaha Beach est un passage obligé sur les chemins de la mémoire de la seconde guerre mondiale. Ce lieu est immortalisé dans le film « Il faut sauver le Soldat Ryan » avec Tom Hanks qui traduit particulièrement bien l’horreur du débarquement sur les plages de Normandie. Deux des frères Niland, dont le film s’inspire sont enterrés à Colleville.

S’étendant sur 70 hectares, le lieu se compose, outre de cet alignement de tombes regroupées dans 10 carrés, d’un très beau mémorial en demi-cercle comportant en son centre une statue de bronze représente “l’Esprit de la jeunesse américaine s’élevant des flots”. De part et d’autre du demi-cercle on retrouve des espaces couverts présentant des cartes décrivant la stratégie du débarquement Ces logias présentent les cartes de :

  • « Le Débarquement en Normandie »
  • « Opérations Aériennes Au-Dessus De La Normandie Mars-Août 1944 »
  • « 6 juin 1944 Les Débarquements d’Assaut Amphibies »
  • « Opérations Militaires En Europe Occidentale, 6 juin – 8 mai 1945 »

Les autres « monuments » du cimetière sont le jardin des disparus et la chapelle.

Chaque demi-heure, un carillon rompt le silence du recueillement. Les autres points de passage sont

  • le « Visitor Center », construit de septembre 2005 à mai 2007 et inauguré le 6 juin 2007, fait office de musée et d’antichambre avant de pénétrer dans le cimétière.
  • l’accès à la plage qui permet de gagner le théâtre des opérations
  • la capsule temporaire, qui renferme des journaux et dépêches annonçant le jour J et qui doit être ouverte le 6 juin 2044. Elle est  recouverte d’une dalle de granit rose sur laquelle est gravée : « To be opened June 6, 2044 ».

Historique

En entrant dans son enceinte vous mettez un pied aux Etats-Unis et au coeur du dévouement pour la libération de l’Europe en 1944. Le cimetière est une concession perpétuelle faite par la France en valeur des Etats-Unis. L’alignement méthodique de croix blanche est particulièrement impressionnant. Inauguré en 1956, il honore les soldats américains morts pendant la bataille de Normandie (1944). Il est l’un des 25 sites funéraires permanents des États-Unis à l’étranger.

Juste après le débarquement, un cimetière provisoire fut établi dès le 8 juin 1944 (CImetière de SaintLaurent). Celui de Colleville le remplace. . Il est le premier cimetière militaire américain de la Seconde Guerre mondiale et  géré par l’American Battle Monuments Commission.Il a été  conçu par les architectes Harbeson, Hough, Livingston & Larson et Markley Stevenson (paysagiste).

 

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

4 commentaires sur “Cimetière Américain de Colleville-sur-Mer (Omaha Beach)

    […] Histoire A l’issue d’une partie des combat, pendant l’été 1944, les forces américaines ont enterré sur deux terrains proches les corps de soldats américains et des allemands tombés pendant les combats de Normandie. Les corps des soldats américains furent en grande partie renvoyés aux Etats-Unis et le tiers restant déplacé au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Omaha-Beach). […]

    Omaha Beach : C'est En France

    (3 Juin ’16 - 16 h 20 min)

    […] Cimetière américain de colleville sur Mer […]

    Les plages du débarquement : C'est En France

    (30 Juin ’16 - 8 h 18 min)

    […] mémorial du cimetière américain d’Omaha Beach (Colleville-sur-Mer), on retrouve un ensemble de fresques représentant l’étendue du […]

    […] ici et a laissé en Normandie un ensemble de vestiges et de lieux qui maintiennent ce souvenir. Le cimetière américain de Colleville-sur-Mer est, s’il ne fallait en voir qu’un, le passage obligé de la côte normande du […]

Commentaires fermés.