Regions > Alsace > Bas-Rhin > Nécropole nationale de Grandfontaine « Le Donon »

Nécropole nationale de Grandfontaine « Le Donon »

Sujets de l'article :

Les combats dans la vallée de la Bruche et à Schirmeck de l’été 1914 (12-22 août) ont été très meurtriers et de nombreuses nécropoles ont été installées pour recueillir les corps des combattants français. Devant le Donon, la nécropole de Grandfontaine a été terminée en 1923. 24 soldats tombés lors des combats de 1939-45 y ont été inhumés en 1954. Ce lieu de mémoire est installé dans un univers naturel remarquable qui accompagne le recueillement.

Les combats débutés le 12 août 1914 voient les français gagner du terrain face aux allemands avec des premiers succès notamment le 14 août (libération de Sain-Blaise-la-Roche puis de Schirmeck, Wisches et Villé). Mais à partir du 16, l’énemi contre-attaque et reprend position après position. Les français du 25e BI dans un ultime sursaut tente une nouvelle offensive le 20 en dépit d’un repli commandé. C’est un échec et le 22 les combats cessent et se concluent pas une reprise de position allemande.

Situé un eu en retrait du col du Donon et de ses auberges, la nécropole témoigne de la difficulté des combats menés dans la première partie de la Première Guerre Mondiale et en particulier durant l’été 1914. Dans l’environnement immédiat du cimetière on retrouve encore aujourd’hui de nombreuses fortifications et traces des combats.

La nécropole rassemble 300 soldats du 21e corps d’armée et deux ossuaires rassemble 182 soldats  dont 110 de compagnies de chasseurs à pied. 182 tombes individuelles reçoivent les dépouilles de soldats venant de différentes autres compagnies.

Initialement installée en juin et juillet 1920, elle sera totalement aménagée durant les mois d’octobre et novembre 1923.

En 1954, des soldats (24) morts pendant la seconde guerre mondiale sont rassemblés dans cette nécropole.

 

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.