Allées de Tourny (Bordeaux)

Retrouver ce lieu dans nos POIs de la Gironde
Position : 44° 50 38" N -0° 34 33" W

 

Tags :

Thèmes : Bordeaux | Places et rues | Seconde Guerre Mondiale --- Pages de l'article: 1 2 3 4 5 6 7

 

Promenade du coeur du centre historique de Bordeaux, les Allées de Tourny ont considérablement changées au cours de l’histoire. Supportant le couvant des Dominicains du XIIe siècle aux XVIIe siècle, il fut le théâtre de la domination allemande pendant la seconde guerre mondiale, défiguré par plusieurs Bunkers.

Découverte

33AlleesTourny01

Les allées de Tourny sont aujourd’hui un lieu incontournable du centre de Bordeaux autant par leur promenade que par les manifestations qui se déroulent. En hiver, elle accueille depuis près d’une dizaine d’année la Marché de Noël et en juin une manifestation festives « Les épicuriales ». Cette dernière a été lancée la première fois pour la Coupe du Monde 1998 et a depuis été pérennisée.

Les allées de Tourny constituent l’un des maillons central du « triangle », le plus beau quartier de Bordeaux. Large de 65m et longue de 265mLes immeubles qui les bordent présentent des façade Louis XV. Ils datent du côté de la Place du Chapelet du XVIIIe siècle. Les autres immeubles qui forment un ilôt central, de côté de la Place des Quinconces ont été construits au XXe siècle.

Place Tourny en 1979
Place Tourny en 1979

Les bâtiments les plus anciens ne comportaient pas plus d’un étage à l’origine. En effet, à cette époque, le Château Trompette construit sur la Place des Quinconces devait pouvoir nourrir un feu de batterie sans endommager les habitations.

Galerie de photos

33Bordeaux_M_Noel0533Bordeaux_M_Noel01 33Bordeaux_M_Noel0433Bordeaux_M_Noel0333Bordeaux_M_Noel0233AlleesTourny01

cliquer sur la photo pour l’agrandir

Historique

Les premiers travaux de dégagement de l’espace actuel débutèrent lors de l’extension du glacis du Château Trompette. A cette occasion le couvent des Dominicains datant du XIIe siècle est rasé.

Le percement des allées de Tourny dans leur configuration actuelle est relativement récente et date de l’intendant Tourny. Ce dernier décide en 1743 d’y aménager une large esplanade. Elle sera terminée en 1757.

En 1858, les allées reçoivent une fontaines fondue par la Compagnie des Hauts Fourneaux et Fonderies du Val d’Osne et dont le dessin est du à Michel Joseph Napoléon Lienard (Une seconde quasiment identique prendra place sur la place de la Comédie). Cette fontaine composées de quatre statues (allégories du fleuve et de la mer) reçu en 1929 un éclairage. Dans les années 60, elle sera déposée (tout comme sa petite soeur). L’une des deux se retrouve aujourd’hui à Soulac.

En 1972, des fouilles sont réalisées sur les allées et ont révélé l’occupation pré-romaine d’une zone comprise entre les allées de Tourny et la rue Saint-Catherine à son intersection avec la rue Porte-Dijeaux. Cette zone de 5 à 6 ha correspondrait au point de départ de la ville romaine.

Entre 1979 et 2009 les Allées vont se transformer totalement à l’image du reste de la ville. Les platebandes de verdures laissent place à une place recouverte de terre battue pouvant accueillir diverses manifestations.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7


Approfondir le sujet

Ce sujet est référencé sur d'autres pages : Une réponse

  1. [...] aujourd »hui en retrait des Allées de Tourny et à proximité du Grand Théâtre, l’Eglise Notre-Dame a été conçue par les architectes [...]

pagerank