Regions > Aquitaine > Gironde > Bordeaux > Place des Quinconces

Place des Quinconces

Sujets de l'article :

La place des Quinconces de Bordeaux est une place qui date du XIXe siècle. Avec ses 126 000 m2, c’est la plus grande place d’Europe. Elle est le lieu de nombreuses manifestations : la foire aux plaisirs (manèges), « Bordeaux fête le vin », brocantes, concerts,… Pendant la Coupe du Monde de Football 1998, la place des Quinconces a accueilli des mongolfiades. Pour l’Euro 2016, elle accueille la seconde plus grande Fan Zone de France.

 

Histoire
33BdxQuinconces03

Construction

L’installation de la place des Quinconces a été entreprise entre 1810 à 1828 à l’emplacement du Château Trompette. Mais la construction ne débuta que vers 1816 et la remise du Château à la ville de Bordeaux. Il faut noter que certaines fondations du Château sont encore présentes sous la place (les fondations furent mises à nues lors de travaux de consolidation de la place dans les années 2000)

La forme définitive rectangulaire fut adoptée en 1816. Deux ans plus tard, des plantations d’arbres en quinconces ont donné le nom à cette place.

En 1829, deux colonnes rostrales côté Garonne sont construites par Pierre-Alexandre Poitevin.

En 1857, la ville décide de commander une fontaine pour la Place des Quinconces. Mais après une première ébauche de Bartholdi, la ville abandonné le projet.

En 1858, les statues monumentales de Montaigne et de Montesquieu sont placée sous les allées boisées bordant la place.

Après avoir repris contact avec Bartholdi en 1886 pour reprendre le projet initié 30 ans plus tôt, Bordeaux voit finalement « sa » fontaine installée à Lyon. Entre 1894 et 1902 est érigé la colonne principale et les fontaines dédiées à la mémoire des députés Girondins victimes de la Terreur.

La seconde guerre mondiale

Pendant ce conflit, la place des Quinconces participe à la mise en place de positions de défense et de commandement de la première armée allemande. Ainsi, sur la place et les allées de Bristol sont construits plusieurs abris dont la nature de certains n’est pas déterminée avec précision. Trois abris principaux sont construits jusqu’à l’automne 1943 dont un destiné aux transmissions. Ils sont raccordés par un réseau de tranchées qui sera terminé au printemps 1944, édifices réalisés par les pompiers du port autonome. L’ensemble de ses installations sont dédiées à la logistique de la commanderie du port.

33BdxQuinconces06

Pendant la mise en place de ce réseau, une partie des fondations du château Trompette qui étaient encore présentes a été détruit. Détruits après la guerre, il ne subsiste, à ce jour, qu’une partie d’un abri qui n’est plus extérieurement visible. Ce dernier est désormais fermé par une porte (au coin du quai Louis XVIII et des allées de Bristol) après avoir servi un temps d’habitation à des sens logis. Il n’est pas accessible à la visite (Merci à Erwann pour cette découverte lors de sa visite guidée du Bordeaux pendant la seconde guerre mondiale).

Pour en savoir plus sur cette époque, reportez vous au site http://bordeaux3945.forumaquitaine.com. Le 23 février 2016, le journal Sud-Ouest publiera dans ses colonnes un article avec de nombreuses photos du bunker situé sous les quinconces « Bordeaux : toutes les photos du bunker allemand sous la place des Quinconces « .

Aujourd’hui

La place accueille de nombreuses manifestations qui en font un lieu de rendez-vous populaire. Après avoir eu droit à la restauration de la statue du Monument des Girondins, en 2009, ce sont les statues qui bordent ses allées d’arbres qui ont suivi une cure de jouvence. En 2016, la place accueillera la seconde « Fan Zone » la plus importante de France (après le Champ de Mars à Paris) pour l’Euro 2016.

Grandes dates

  • 1810 à 1828 : construction
  • 1816 : le Château trompette est remis à la ville de Bordeaux. Le plan de la place est arrêté
  • 1818 : plantation d’arbres sur la périphérie de la place
  • 1829 : mise en place des colonnes rostrales
  • 1858 : Installation des statues de Montaigne et de Montesquieu
  • 1902 : inauguration du Monument des Girondins
  • 1943 à 1944 : Construction d’abris et de défenses allemandes
Architecture

La place

La place des quinconces est une place monumentale, la plus grande intra-muros d’Europe. Bordeaux est ainsi une des rares villes de France à disposer d’un espace libre en centre ville pour accueillir de vastes manifestation, accueillir des cirques de renom national ou international.

A son origine elle a été construite sur l’emplacement du Château Trompette et de son glacis et comporte autour de la place deux allées boisées (Allées d’Orléans et de Bristol) pour la promenade à pied ou en calèche. Elle comprend plusieurs statues (1858) au bord de ces allées (voir ci-dessous), deux colonnes rostrales (1829) et une fontaine monumentale, le monument des Girondins, dont l’œuvre prévue initialement se trouve aujourd’hui à Lyon (Fontaine Bartholdi).

Statues de la place des Quinconces

En 1858, les statues monumentales de Montaigne et de Montesquieu sont placée sous les allées boisées bordant la place. Elles ont été réalisées par Dominique Fortuné Maggesi en marbre blanc.

33BdxQuinconces10

33BdxQuinconces11

Euro 2016

La place des quinconces est le point central à Bordeaux pour l’Euro 2016. La plus grande place d’Europe y accueille la Fan Zone, la seconde plus grande après celle du champ de Mars à Paris. Elle peut accueillir jusqu’à 60.000 supporteurs.

33BdxQuinconces12

Véritable lieu de vie pendant l’Euro, la Fan Zone impose un certain nombre de contraintes dans le quartier comme une restriction des déplacements et du stationnement. L’accès à la Fan Zone est règlementé par un contrôle d’accès strict et un accès limité à un certain nombre d’objets.

33BdxQuinconces13

 

Elle propose des animations sportives, culturelles, digitales et ludiques à destination des supporters, des visiteurs et des habitants de la Métropole. L’espace met aussi en avant l’identité bordelaise, son patrimoine et ses produits régionaux, notamment gastronomiques.

  • La zone d’animation : ouverte de midi à 1h du matin, pouvant accueillir  12 500 personnes avec un écran de 35 m² et d’une scène d’animation de 50 m², de 5 restaurants bordelais et 2 espaces de restauration rapide
  • La zone de retransmission des matchs est  ouverte 1h30 avant le premier match de la journée et peut accueillir  50 000 personnes (pour mémoire la plus grande affluence connue sur les QUinconces fut en 2009 pour le match du titre avec près de 35.000 personnes. L’écran  géant de 166 m² surplombe une  scène d’animation de 100 m²
  • La zone média et hospitalité comprend 1200 m² d’espace dédié aux entreprises ainsi qu’un centre média.

Programme de retransmission des matchs :

Photographies

33BdxQuinconcesEuro0133BdxQuinconces1233BdxQuinconces1133BdxQuinconces1033BdxQuinconces0733BdxQuinconces0433BdxQuinconces0633BdxQuinconces0333BdxQuinconces0933BdxQuinconces08

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

5 commentaires sur “Place des Quinconces

    Bordeaux fête le fleuve : C'est En France

    (23 Mai ’15 - 7 h 13 min)

    […] sur les Quais de Bordeaux entre le Pont de Pierre et la Bourse Maritime à proximité de la Place des Quinconces. Créée à l’initiative de la Mairie de Bordeaux elle propose […]

    […] Depuis l’arrêt du Tramway dirigez vous vers la Place des Quinconces, la plus grande place […]

    L’Euro à Bordeaux : C'est En France

    (21 Juin ’16 - 16 h 25 min)

    […] Gare Saint-Jean, la place des Quinconces et le Stade Matmut Atlantique sont les trois points névralgiques de l’Euro à Bordeaux avec […]

    Château Trompette : C'est En France

    (15 Nov ’16 - 11 h 29 min)

    […] a quasiment disparu, seule une partie des fondations reste encore en place sous la surface de la place des Quinconces. Avec le Fort du Hâ et le Fort Louis,  il avait vocation à surveiller et défendre la […]

    Place Bellecour (Lyon) : C'est En France

    (4 Juin ’17 - 9 h 13 min)

    […] grande place de Lyon. Par sa taille, elle est la 5e plus vaste de France mais loin derrière la Place des Quinconces de Bordeaux qui fait le double de sa […]

Commentaires fermés.