Regions > Poitou-Charentes > Charente Maritime > Falaises de Meschers

Falaises de Meschers

Ce site remarquable borde la rive droite de l’Estuaire de la Gironde. Ces falaises calcaires abritent des habitations troglodytes et proposent un point de vue remarquable. Ce site remarquable s’étend de Meschers à Mortagne-sur-Gironde.

Le site de Meschers se visite aussi bien depuis un sympathique chemin de randonnée que depuis l’Estuaire de la Gironde en bateau. La balade débute depuis Royan et passe de criques en plages pour atteindre les falaises.

Présentation

17Meschers05

Depuis Royan

Depuis Royan se succèdent sur une distance de 15km environ, ces belles falaises en passant en chemin par Saint-Georges-de-Didone, son port et son phare et par la Pointe de Suzac, haut lieu de résistance allemande en 1945. Le plateau calcaire  se prolonge vers l’ouest jusqu’à la Mer où il affleure au niveau des conches de la côte comme à Pontaillac, Vaux-sur-Mer ou Saint-Palais-sur-Mer.

La meilleure vue depuis l’estuaire

Il faut glisser sur les flots de l’estuaire de la Gironde pour découvrir les falaises de calcaire et ses grottes troglodytes creusées pour certaines naturellement et pour d’autres de la main de l’homme. Leur occupation remonte à la période Gallo-romaine et depuis elles ont toujours été habitées. Pilleurs dépaves, naufragés, brigands y ont souvent trouvé un refuge.

Photos

Vue depuis l'Estuaire17Meschers0217Meschers0317Meschers0417Meschers05

Grottes de Matata et de Regulus

Grottes de Matata et de Régulus

Sites les plus célèbres de cet ensemble troglodytique, elles furent pendant longtemps des cachettes. De nombreuses histoires et légendent parlent de souterrains qui en partiraient vers la campagne et le village. Les sites sont désormais protégés. Les grottes de Régulus accueillent ces dernières années plus de 40.000 visiteurs par an.

Les grottes ont vue leur occupation se développer entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Chacun est libre de s’y installer dans devoir s’acquitter de taxes et de patentes. Habitations populaires souvent de moins de 10m3 par habitant, elles abritent divers corps de métiers qui en font une ville dans la ville.

Elles contribuèrent également à assurer la défense et la surveillance de l’estuaire de la Gironde. L’un des navire de surveillance de l’estuaire, le Régulus, coulera au large des grottes du même nom, coulé par une escadre anglaise.

Sous l’impulsion d’une nouvelle arrivante, Marie Guichard dite la Guicharde, ce lieu se transforme rapidement entre 1894 et 1920 en un lieu fortement touristique. On y vient de Bordeaux pour se promener. Guinguettes, tables d’hôtes font le bonheur des visiteurs. Le restaurant d’Isidore Videau fera le bonheurs des VIP jusqu’en 1976 date de sa fermeture.

Visite

17Meschers04

Comment s’y rendre ?

Pour se rendre aux falaise, l’idéal est de le faire en se rendant à Talmont-sur-Gironde Par l’Autoroute A10, Talmont est à moins d’1h30 de Bordeaux. Sortie Pons, puis direction Gémozac et Royan. Depuis Royan, il est conseillé d’emprunter la Route verte qui longe les côtes de l’Estuaire. Ce circuit vous permettra notamment de découvrir, à 6 km au nord de Talmont, les falaises de Meschers-sur-Gironde.

Visites

Les grottes de Regulus se visitent des beaux jours jusqu’au 7 novembre. L’entrée se situe 81 boulevard de la falaise à Meschers (Charente-Maritime). L’entrée est de 4€60 (en 2007). Des réductions sont appliquées pour les enfants et les visites en groupes.

Renseignements : 06 03 18 54 42, email: grottesderegulus@wanadoo.fr

La grotte de Matata se visite également. Renseignements: 05 46 02 70 02

A proximité

17talmont01TALMONT-SUR-GIRONDE. La Cité médievale de Talmont-sur-Gironde se détache sur une petite presqu’ile d’un pic rocheux. Juste après les falaises de Meschers en remontant la Gironde, apparait l’église Sainte Radegonde. Au coeur d’une citée bâtie en 1284, elle est l’une des hauts lieux de cette bourgade, lieu prisé des touristes. En savoir plus…

 

FORT DE SUZAC. Etabli à la Pointe de Suzac à proximité de Royan, le Fort de Suzac est un ouvrage du XIXe siècle qui a considérablement évolué pendant la seconde guerre mondiale lors de la construction du mur de l’Atlantique. Cet ensemble sera l’un des dernières poches de résistance allemande (poche de Royan) en 1945. En savoir plus…

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAGROTTES DE REGULUS. Situé dans les falaises de Meschers, le site troglodytique des Grottes de Regulus est un endroit insolite peuplé depuis les premiers âges. Creusées initialement par des phénomènes naturels, elles furent progressivement agrandies par la main de l’homme pour devenir au XIXe siècle de véritables habitations. En savoir plus…

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

4 commentaires sur “Falaises de Meschers

    Saint-Palais-sur-Mer : C'est En France

    (28 Juin ’16 - 8 h 56 min)

    […] Outre ses nombreuses villas, la commune dispose d’un patrimoine varié composé d’églises et de temples (vieille-église Saint-Pallais, église Saint-Pallais, chapelle Notre-Dame-du-Platin, temple de Courlay, chapelle de l’Arquebuse ou couvent de Béthanie), du phare de Terre-Nègre, des vestiges du mur de l’Atlantique mais surtout un environnement naturel remarquable comme ses conches, le sentier des douaniers ou le pont du diable. Les falaises qu’on retrouve autour des Conches de Saint-Palais-sur-Mer sont le prolongement du plateau calcaire qui s’arrête sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde et de la Garonne. et notamment à Meschers-sur-Gironde. […]

    Bac du Verdon : C'est En France

    (29 Juin ’16 - 13 h 05 min)

    […] certains de ses aspects. On peut ainsi observer le port commercial du Verdon, le bout des Falaises de Meschers, côté mer, le Phare de Cordouan, le Phare du Verdon et son sémaphore, les carrelets de la […]

    Grottes de Regulus : C'est En France

    (25 Août ’16 - 9 h 00 min)

    […] des Grottes de Régulus est aménagée  au haut de la falaise de Meschers au bord de la route qui suit l’estuaire. On peut profiter d’une vue panoramique, sur […]

    […] Au début du XIXe siècle la principale défense restera cependant les navires à quai ou patrouillant dans l’estuaire. Les infrastructures au sol sont totalement obsolètes. Le Regulus, notamment, mis en service en 1805 aura en charge la surveillance de l’estuaire dès 1813 avec d’autres navires. Il sera coulé par une escadre anglaise en avril 1814 au large des grottes de Regulus (qui ont pris son nom) à Meschers sur Gironde. […]

Commentaires fermés.