Architecture > Fortifications > Fort > Fort du Martray

Fort du Martray

Le Fort du Martray est l’un des maillons de la défense mise en place par Vauban au XVIIe siècle. Il se trouve sur la commune d’Ars-en-Ré à l’endroit où l’île est la plus étroite. Il sera intégré en 1943 dans le périmètre du Mur de l’Atlantique.

présentation

Le fort du martray ne restera pas dans l’histoire comme l’une des oeuvres majeures de Vauban. Toutefois, par son profond remaniement aux XIXe et XXe siècle il témoigne de l’évolution constante des positions défensives au cours de l’histoire et en particuliers sur les côtes de Charente-Maritime.

Fort du Martray
Fort du Martray

Architecture

Le Fort du Martray est une fortification composée d’un carré de 50 mètres de côté. Elles est bâtie sur le même modèle que la Redoute de Rivedoux à Rivedoux-Plage sur la base d’un premier prototype la Redoute de l’Eguille à la Pointe de la Fumée.

Elle comprenait une enceinte sur diagonale, un fossé et deux petits fronts bastionnés en tenaille détruits aujourd’hui. Il ne subsiste aujourd’hui que la redoute.

Position Ro-422 du Mur de l’Atlantique

Elle fut transformée pendant la seconde guerre mondiale et insérée dans la position Ro 422. Son enceinte a été percée pour y insérer un bunker de type 139a pour canon de 47 et mitrailleuse MG, et lui ouvrir un angle de tir. La redoute a été en grande partie modifiée par ce percement et l’intégration d’autres éléments défensifs (tobrouks notamment). La position comporte douze blocs, en grande partie sur des terrains privés. La casemate de type 612 a été totalement intégrée de nos jours dans une villa et comprend aujourd’hui un toit en tuiles.

Dans cette portion la plus étroite de l’île de Ré, cette position permettait de contrôler l’accès aux position de l’ouest de l’île équipées de puissantes batteries comme Kora (Ro 425), Karola (Ro 429) et autour du Phare de Baleines.

Cette positions n’a jamais été achevée, deux ouvrages n’ayant jamais été construits.

Comment s’y rendre ? Le Fort est visible de la route qui même au nord de l’Ile de Ré. Au lieu dit du Martray arrêtez vous au niveau du restaurant. Le fort est visible depuis la plage.

Le site étant un lieu privé, il ne se visite pas.

histoire

Jusqu’au XVIIe siècle, les deux portions de l’îles étaient à cet endroit séparées par un détroit.

Un premier fort est construit en 1626 sous  Louis XIII pour barrer la route aux envahisseurs voulant débarquer aux Portes et sur le Banc du Bûcheron. Ce fort est rasé en 1655. En 1674, Vauban améliore le dispositif et y construit une redoute, appelée aujourd’hui Fort du Martray. Il s’inspire de la Redoute de l’Equille construite par Sainte-Colombre. Toutefois rapidement l’étroitesse de ce fort est soulevé par Vauban comme un inconvénients majeur à toute agrandissement et à la position stratégique souhaitée (principal fort de l’île).

En 1680, François Ferry propose un renforcement de ses défenses mais Vauban refuse ces travaux. En 1681, Vauban ordonne la destruction des enceintes et des bastions extérieurs pour ne conserver que le plan carré de la redoute. Les travaux de démolition ne seront exécutés qu’en 1685.

Finalement désarmée à la fin du XVIIIe siècle, elle est remise en fonction en 1805 après la bataille de Trafalgar.

En 1942, il est partiellement détruit par l’Organisation Todt pour y bâtir un une casemate de flanquement (R139a), disposant d’un canon antichar. Pour dégager la position, les allemands raseront également une partie des habitations alentour.

Photographies

Fort du Martray

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

3 commentaires sur “Fort du Martray

Commentaires fermés.