Architecture > Monuments antiques > Amphithéatre > Palais Gallien (Bordeaux)

Palais Gallien (Bordeaux)

L’amphithéâtre de Bordeaux, dit « Palais Gallien » est l’un des rares vestiges du Bordeaux antique qui ont traversé les âges. Selon l’histoire locale, cet ouvrage aurait été élevé au IIe siècle. Il n’en reste aujourd’hui que quelques vestiges et une empreinte dans la tissus urbain en vue aérienne.

Situé au moment de sa construction en dehors du Castrum romain, sur la route du Médoc (actuelle rue Fondaudège) il est aujourd’hui noyé dans l’urbanisation de Bordeaux. Depuis 1840, il est classé monument historique.

On y accède soit par la rue du Docteur Albert Barraud (pour la visite) ou par la rue du Colisée qui vous positionne au coeur de l’amphithéâtre. Les vestiges visibles aujourd’hui sont la porte du couchant et une portion d’un mur attenant (2e ellipse depuis l’extérieur, côté nord-est)

Histoire

L’appareil employé (opus mixtum) pour la construction de l’amphithéâtre permet de dater sa construction entre le IIe et le IIe siècle. Selon une des hypothèses souvent avancées, il aurait été construit pour la venue de Caracalla en Aquitaine.

Les dernière fouilles entreprises entre 2010 et 2011 ont permis d’affiner la datation la portant au début du IIe siècle.

Ensuite les chroniques du IIIe siècle indique que lors des invasions franques il aurait été incendié (vers 275). Constitué en grande partie de bois, il fut en grande partie détruit puis laissé à l’abandon.
Au début du XVIIe siècle, la moitié de l’ellipse et les deux entrées sont encore debout. C’est alors un repaire de brigands et de prostituées. Après la révolution entre 1789 et 1793, la municipalité utilise l’amphithéâtre comme dépotoir.

A partir de 1793, le site est vendu en lot (le 15 février) et utilisé comme carrière. Deux voies sont tracées (rue du Collisée & rue Sansas) pour permettre un accès plus facile à ces parcelles

Sous l’impulsion de Lucien Bonaparte, un début de préservation de l’édifice fut entamé. Les vestiges font l’objet de premiers travaux de préservation en 1864 et classées monument historique en 1911.

 

Architecture

Dans la vue cadastrage ou satellite, on peut encore voir l’emprise au sol de l’ouvrage. Le tissu urbain s’est d’abord étendu au bord de l’arène puis plus tard, utilisé comme carrière, la surface fut utilisée pour le développement du quartier. En regard des vestiges et de ce qu’on peut constater dans l’habitat qui l’entoure, l’amphithéâtre de forme ellipsoïdale comportait une arène de 70m sur 47m pour un périmètre de 132m sur 111m. La hauteur de l’édifice était d’environ 25m. Sa capacité théorique était de 22.000 spectateurs.
Le monument était composé de 7 ellipses concentriques composant 64 travées s’appuyant chacune sur une arcade. Une partie d’entre elles se prolongeaient jusqu’à l’arène. Pour accéder à l’arène, l’amphithéâtre comportait deux portes qui traversaient les enceintes extérieures pour atteindre l’arène via un petite cour ouverte.

La forme de l’ouvrage est inhabituelle puisque selon les recherches effectuées, il était composé en grande partie de bois notamment pour les gradins.

Bibliographie

Palais Gallien en vidéo

« Palais-Gallien, autopsie de l’amphithéâtre antique de Bordeaux » expose au grand public le résultat des recherches archéologiques et historiques menées depuis 2010

https://www.youtube.com/watch?v=hb2qjwnDW-4

Visiter le Palais Gallien

2-8 place de la Bourse – 33000 Bordeaux – Tel : 05 56 48 04 24
33CourMably02
Office de Tourisme de Bordeaux
Rue du Docteur Albert Barraud – 33000 BORDEAUX – Tel : 05 56 00 66 0
33PalaisGallien02
Palais Gallien

33BdxBourse2009_1

A Bordeaux

33CubzacLesPontsPasserelle02

En Gironde

13Glanum01

Monuments Antiques

Suivez nous et appréciez nos sujets :

Auteur de l’article : admin

2 commentaires sur “Palais Gallien (Bordeaux)

    Bordeaux antique : C'est En France

    (15 Juin ’17 - 9 h 18 min)

    […] L’amphithéatre de Bordeaux (ou Palais Gallien) a été construit au IIe siècle il occupait un périmètre de 132m de long sur  111 de large. Il pouvait accueillir sur ses travées de bois (64) près de 22.000 personnes. Incendié entre 275 et 276 par les raids des Francs, il fut abandonné à son propre sort, revenu repaire de brigands, dépotoir et carrière de pierre. Si aujourd’hui il ne subsiste environ qu’1/12 de la circonférence de l’édifice mais on peut encore en vue aérienne en voir le dessin de l’ellipse originale. […]

    Marché de Lerme (Bordeaux) : C'est En France

    (15 Juin ’17 - 22 h 22 min)

    […] de galeries et grands magasin mais aussi de petits marché comme celui de Lerme situé non loin du Palais Gallien entre les rues Roger-Allo et du […]

Commentaires fermés.